06 décembre 2007

la mythologie celtique

il serai bien impétueu de ma part de vous faire croire que la mythologie celtique est aussi bien connue et définie que les mythologies grecques ou romaines!

en effet la culture celtique reste un mystère, même si certain dise le contraire, on est pas plus prêt de percer les mystères de cette civilisation que d'aller vivre sur la lune!

il faut dire que les celtes ne nous aide pas! enfin ne nous ont pas aidé, ou comme vous voulez! les celtes n'utilisaient l'écriture que pour les choses insignifiantes du quotidien comme les échanges commerciaux ou les listes de biens ou d'élevage! ils n'avaient pas le droit de servir de l'écriture pour parler des dieux, et comme ces derniers étaient présents dans chaque recoin de la vie des celtes, il n'existe quasiment aucun texte. de plus les quelques textes qui nous sont parvennu ne sont pas écrit en celte. la langue utilisé était le grec, l'étrusque ou plus tard le latin, c'est à dire qu'ils écrivaient la langue celtique avec l'alphabet d'une autre langue.

le calendrier de Coligny est le plus grand texte celtique jamais retrouver. c'est celui qui donne le plus de nom de dieux et un apport en vocabulaire celtique qu'aucun autre texte n'a apporté depuis. il a egalement permis de mieux connaître la conception du temps des celtes ainsi que leur connaissance en astronomie. il est à noter que c'est un calendrier lunaire, et non solaire.

Coligny (et oui il aussi parcellaire que ça... comme quoi c po simple d'être un archéologue et d'étudier des ruines...)

donc ce calendrier nous donne les fêtes religieuse et donc le nom de plusieurs dieux. on y trouve Lug, Teutatès, Belisama ou encore Cernunos. mais une fois qu'on a ces noms, comment savoir à qui ils correspondent, qui ils sont?

c'est là que ça devient difficile! en effet, les druides, gardiens de la religion celtique, veillait à ce que rien ne filtre sur la fonction des dieux. de toute façon elles étaient connues de tous. comme ils ont réussit, on est obligé de ce tourner vers les observateurs de l'époque. ils ne sont pas nombreux à avoir parlé des dieux, la source la plus intéressante bien que tès partial on la trouve dans "la guerre des gaules" de Jules César.

bien sur il faut replacer l'écriture de ce livre dans son contexte. César est en Gaule pour l'envahir. il veut soumettre le peuple gaulois, les prend pour des barbares, des êtres inférieurs et sans culture. il faut également ajouter qu'il était très fière et il est possible qu'il enjolivé certains épisodes pour se mettre en valeur.

il va tout de même décrire plusieurs dieux, mais sans jamais donner leur nom celte. il les compare à chaque fois aux dieux romains. il parle d'un Mercure gaulois tout puissant, ou d'une Junon gauloise qui a la même fonction que la junon romaine. grâce à quelque texte de Strabon et autres voyageurs antiques on a pu déterminer la position de quelques dieux.

Lug était sans nul doute le dieu le plus important du panthéon. il était le dieux des arts, de la connaissance mais aussi de la guerre. on retrouve son nom d'ailleurs dans la ville de Lugdunum (Lyon), la plus part des experts du peuple gaulois s'accorde à dire que le nom de la ville est un hommage au dieu celte.

LUG_1_

il y a également le dieu Cernunos. sorte de divinité des ténèbres, il portait des cornes. d'ailleurs Cernunos veut dire "cornus".

cernunos_petit

pour ce qui est de la représentation des dieux, là encore il y a peu de source. les deux plus importantes sont sans nul doute le pilier des Nautes

piliernautes1

ce pilier est monument de Lutèce (Paris), qui a été érigé sous l'occupation ramaine. c'est un monument à la gloire des dieux gaulois. l'une des rares représentations de ces derniers, ainsi que l'un des seuls monuments religieux gaulois retrouvé à ce jour.

il y a également le chaudron de Gunderstrup

gunderstrup

ce chaudron, quoi qu'il vaudrait mieux parler d'un receptacle à libation. il est en argent massif et les plaques que l'on trouve a l'exterieur et à l'interieur sont gravées a l'éffigie de différents dieux celtes, malheureusement si on reconnait bien cernunos ou taranis,

cernunos           taranis

la plus part des autres figurations pourrait être à la fois un dieu ou un autre.

il en va comme ça pour toute l'étude de la religion celtique. il exite plusieurs ouvrages sur ce sujet, mais pour une approche simple, ludique et très facile je vous renvoie vers le catalogue de l'expostion "Par Toutatis! La religion des gaulois" aux éditions errance.

cette exposition a eu lieu au Musée Gallo-Romain de Lyon du 30 Juin 2006 au 7 Janvier 2007, le succès a été tel qu'elle a été prolongé jusqu'au 31 Juin 2007.

je vous laisse donc sur cet exposé, en restant à disposition sur d'éventuel question.

Posté par cleoboune à 14:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur la mythologie celtique

    Bravo, c'est vraiment passionnant!!! Quand au musée Gallo-Romain de Lyon, il est vraiment très bien fait même si cela fait des années que je n'y suis pas retourné.

    Posté par jirluin, 09 décembre 2007 à 23:09 | | Répondre
  • merci pour t compliments c cool!

    Posté par Cleo, 12 décembre 2007 à 15:19 | | Répondre
Nouveau commentaire